Un club qui tourne en rond

CH-Surplace

Je suis fatigué du Canadien de Montréal.

Le Tricolore doit se grossir, mais ne se grossit pas. Il doit se reconstruire, mais ne se reconstruit jamais. Il a besoin d’un gros joueur de centre dominant, mais il n’en a jamais.

Qu’est-ce qui a changé depuis l’époque de Saku Koivu?

On se bat toujours pour une place dans les séries et on accumule les échecs.

Depuis 25 ans, on arrive à aligner quelques athlètes qui donnent le maximum de leur talent et qui gravitent autour des 60-70 points par saison, mais les marqueurs de 80 points et plus se comptent sur les doigts d’une main.

Le dernier Habs à avoir franchi le plateau des 90 points fut Vincent Damphousse durant la saison 19951996. L’année suivante, le numéro 25 et l’ailier droit, Marc Recchi, ont tous les deux atteint le cap des 80 points.

Il faudra alors attendre pendant 11 ans avant qu’un autre joueur du CH ne parvienne à en faire autant. Ce fut Alex Kovalev durant la campagne 2007-2008.

Ça fait des décennies que cette organisation fait du surplace.

Je suis fatigué du Canadien de Montréal.

La seule chose qui me donne un peu d’espoir, c’est que des clubs comme, Pittsburgh, Tampa Bay et Saint-Louis (pour ne nommer que ceux-là) ont tous connu des périodes de disette avant de s’en sortir et de vivre des années plus glorieuses.

Crédit photo : Rds.ca

Une réflexion sur « Un club qui tourne en rond »

  1. Moi je suis le canadien depuis 60 ans j ai 69 ans et je peux vous dire que dans cette équipe il y a deux joueur qui ont le canadien a coeur et il sont fier de porter le chandail le numéro 11 et 24 aujourd’hui c est une entreprise donc c est l’argent dans le temps tous ceux qui ont joué pour le canadien était fier de porte ce chandail et savais comment gagne mais la ouf aucun a de l intérêt pour le canadien ça boude ça patine pas si il sont pas content ouf il font pitié à voir je suis vraiment déçu surtout il sont paye par million et il se foute du monde qui v ont les voies joue réveille vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *