Une opportunité pour Kovalchuk

Ilya Kovalchuk

Les rumeurs voulant qu’Ilya Kovalchuk était sur le marché se sont finalement concrétisées, hier, à la veille de la date limite des transactions dans la LNH.

Une vente à bas prix

À son arrivée à Montréal, alors qu’il n’avait pas tardé à s’imposer sur la patinoire, plusieurs considéraient que le Tricolore serait en mesure de mettre la main sur un deuxième choix de repêchage, en échange des services de l’attaquant russe.

Cependant, avec la chute de sa production au cours des six ou sept derniers matchs, tout porte à croire que la valeur de Kovalchuk avait quelque peu diminué.

Serait-ce la raison pour laquelle Marc Bergevin aurait accepté d’échanger l’ailier gauche, aux Capitals de Washington, contre un choix de troisième ronde?

Pas tout à fait, selon les dires du principal intéressé.

En entrevue devant les journalistes montréalais ce matin, Kovalchuk déclara, le plus sérieusement du monde, que certaines formations avaient présenté de meilleures offres au directeur général du Canadien, mais que ce dernier avait voulu lui donner la chance de choisir la destination qui lui convenait.

Rendez-vous au 1er juillet?

Dans une industrie où chaque partie se doit tout d’abord de rechercher son propre intérêt, il est très rare de voir un dirigeant d’équipe renoncer à de bonnes options, dans le seul but d’accommoder un athlète.

Est-ce que Bergevin aurait agi de la sorte dans l’espoir que Kovalchuk lui rendra la pareille lorsqu’il deviendra libre comme l’air et que s’ouvrira le marché des joueurs autonomes, le 1er juillet prochain?

L’idée est envisageable, mais elle ne vient avec absolument aucune garantie.

Les yeux sur la Coupe Stanley

Qu’il soit de retour ou non avec le Canadien de Montréal la saison prochaine, c’est tout de même une superbe opportunité de remporter une première Coupe Stanley qui se présente devant Kovalchuk.

En se joignant à un club solide à toutes les positions, mais surtout doté d’une attaque dévastatrice, les chances du joueur d’avant droitier de conquérir l’ultime trophée du circuit Bettman n’auront jamais été aussi bonnes.

Crédit photo : Lesoleil.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *